Le génie des lieux

orgueL’orgue

Il a été conçu et construit par Ernest Martin Skinner, le plus célèbre des facteurs d’orgues américains de la première moitié du XXe siècle. Skinner reste un des modèles de référence de l’orgue aux U.S.A, l’entreprise n’a exporté que deux instruments vers l’Europe et l’opus 718 a été construit sur la commande de Charles Bedaux, en 1928. L’orgue de Candé fait partie des 77 orgues de résidence construits entre 1916 et 1936. Ces instruments étaient destinés à une très riche clientèle qui s’en servait comme instrument d’ambiance. La présence d’un organiste de qualité n’étant pas toujours aisée, ils sont équipés d’un système de lecture automatique de rouleaux perforés en papier. La plus importante collection au monde est conservée au Conseil départemental d’Indre-et-Loire. Celle-ci comporte une improvisation de Marcel Dupré célèbre organiste et compositeur français, qui jouera notamment sur l’instrument à l’occasion du mariage du duc de Windsor.

Considérant la qualité exceptionnelle de l’orgue, sa partie instrumentale a été classée au titre des Monuments Historiques en 1993 et restauré par le Conseil général d’Indre et Loire entre 2004 et 2012.

L’orgue est un élément inhérent au château de Candé, il présente la particularité d’être implanté sur trois niveaux : au rez-de-chaussée la console, composée de trois claviers et d’un pédalier, est située dans la bibliothèque. La partie instrumentale est répartie sur le premier étage et la soufflerie électropneumatique dans les combles. Le son produit au premier étage parvient à la bibliothèque à travers une grille en fer forgé qui occulte une large ouverture assurant la communication entre les deux niveaux, avec un rayonnement acoustique dans toute la bibliothèque.

Actuellement en maintenance – écoute de l’orgue impossible  – Nous vous prions de nous excuser pour la gêne occasionnée.